vendredi 30 décembre 2011

L'origine de la pomme

Bonjour

En cette dernière journée de l'année, je te propose une petite promenade parisienne pour découvrir
l’
origine de la pomme :

Exposition- Du 8 décembre 2011 au 5 mars 2012 – tous les jours de 10h à 17h

Chai de Bercy – Parc de bercy – 41, rue Paul Belmondo, Entrée gratuite.


Tu découvriras de magnifiques photos de Catherine Peix ces arbres originaires prises au Kazakhstan en Asie centrale.








Cette photo est bien celle d'une pomme du Kazakhstan, mais c'est moi qui l'ai faite dans mon jardin (non, je n'habite pas en Asie centrale, mais j'ai d’excellents amis qui voyagent et qui me ramènent des boutures très intéressantes.)

Bonnes fêtes

Thomas L'Aristoloche

mercredi 28 décembre 2011

Euphorbe de Terracine


Bonjour

Pourquoi la photo d'un port en plein hiver ? (photo Midi libre, édition du 21/12/2011)

Parce que c'est celle d'une région que j'aime beaucoup (rappelle-toi mes aventures avec le secret du basilic !*) : Le Languedoc Roussillon et très exactement les Pyrénées Orientales (la Catalogne, d'où mon ancêtre Le Chevalier L'Aristoloche est originaire**) mais aussi pour t'illustrer le travail des botanistes et en particulier ceux en charge de l'IPN (Inventaire du Patrimoine National) en relation avec le Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN) et l'ONF (Office National des Forêts).

Objet de la polémique : l'Euphorbe de Terracine car cette petite plante (promis, dès que j'ai une photo je te l'envoie) a quasiment disparu en France et on ne la retrouve que sur le littoral du Languedoc Roussillon où on l'a surveille attentivement.
Hélas, dans le cadre de l'agrandissement d'un port, celui de Canet, une parcelle a été détruite (en 2005).
Tous les articles de journaux qui ont fleuri n'ont pas pour objet de se plaindre de cette disparition mais pour se lamenter sur le coût des réparations exigées pour pouvoir restaurer son habitat naturel.
Il faut dire que c'est cher, mais c'est le prix de la nature et peut-être que les promoteurs feront un peu plus attention la prochaine fois.

A très bientôt
Thomas

*Thomas L'Aristoloche et le secret du basilic, éditions Le Pommier,
** Les poisons de Versailles, éditions Gulf Stream
http://www.midilibre.fr/2011/12/22/a-canet-en-roussillon-cette-si-chere-euphorbe,434331.php

dimanche 25 décembre 2011

Joyeux Noël !

JOYEUX NOËL à TOUS

et pour fêter cet évènement une photo (Wikipedia) de la Catedral São Francisco de Paula de Pelotas au Brésil.

Pourquoi ce choix ?

Parce qu'à Pelotas, petite ville du Sud Est du Brésil où je ne suis jamais allé, il y a un fidèle visiteur de mon blog, alors je le salue en ce jour particulier.

Au fait, Pelotas a une spécialité botanique et culinaire : l'asperge.

Thomas

samedi 24 décembre 2011

Fruit du dragon pour Noël ?



Bonjour

Il y urgence pour le repas des fêtes, mais je crois que tu vas devoir piocher dans toute ma liste de tests ou de fruits et légumes pour trouver ton bonheur.

Dernier en date, un fruit exotique le pitaya ou fruit du dragon, le fruit d'un cactus qui nous vient du Mexique mais qui est également très populaire en Asie où il a été acclimaté.


Il en existe des variétés jaunes ou rouges comme celle présentée sur ma photo.
La chair est blanche, sirupeuse remplie de petits pépins noirs.

Il aurait d'intéressantes propriétés digestives (je n'ai pas eu le temps de vérifier) et serait très riche en vitamines.
Verdict : un gout sucré, proche de celui du kiwi, magnifique et originale décoration pour la table mais beaucoup trop cher !

Dans la même famille, mais poussant sous nos climats (au moins dans le Sud) bien qu'originaire aussi du Mexique, et si tu n'a pas peur d'utiliser des gants ou de te mettre plein d’épines dans les doigts, tu peux choisir la figue de Barbarie (ou figuier raquette), beaucoup moins chère (celle que j'ai photographiée cet été se plaisait beaucoup en plein soleil au bord d'une route).

Le fruit est riche en vitamines.

Si tu as la chance de comparer, j'attends ton avis.
Thomas

vendredi 23 décembre 2011

Trévise et buisson ardent : quel lien ?


Bonjour

Je t'avais promis quelques suggestions de décoration, botaniques bien sûr mais pas toujours vraiment comestibles !

Voici pour la table, une baie que j'affectionne particulièrement celle du buisson ardent ou pyracantha (famille des Rosacées).
La concurrence peut-être rude avec les oiseaux qui les aiment aussi beaucoup, mais toi, réserve-la pour la décoration de la table mais pas pour la consommation même si ce fruit n'est pas trop toxique je te conseille de le laisser définitivement aux oiseaux.

Pour la dégustation (et aussi la décoration), j'ai testé pour toi la salade Trévise qui nous vient d'Italie comme son nom (celui d'une ville située près de Venise) nous l'indique.
A ne pas confondre avec l'endive ou chicorée rouge !

Mon avis pour cette salade : je laisse aussi la dégustation aux oiseaux mais +++ pour la déco !

Demain un autre test
Thomas

jeudi 22 décembre 2011

Pomme et décoration de Noël

Bonjour

Es-tu, tout comme moi, en train de préparer tes décorations pour Noël ?
Je vais très bientôt te donner quelques trucs pour décorer ta table, mais pour le reste, que penses-tu de ma boule de Noël made in Botanique-Nature, la plus grande fabrique de boules de Noël écologiques.
Sais-tu de quoi il s'agit ?
Je ne te fais plus languir, il s'agit d'une pomme qui a muri sur l'arbre et gelé.
Original non ?

Bonnes préparations
Thomas

mardi 13 décembre 2011

Faux-poivrier, or rose de la réunion

Bonjour

Au fait as-tu noté que mon dernier message portait le numéro 333 ?
INCROYABLE MAIS VRAI !


Aujourd'hui, j'ai repris mes tests pour Noël et son repas, et voici le faux-poivrier ou poivre rose (Schinus terebinthifolia), originaire de la Réunion où c'est un arbre très commun et bien que l'on surnomme ses fruits (des baies) "l'or rose de la Réunion" il est considéré comme envahissant.
Alors attention, car cet arbre est de plus en plus souvent planté dans le Sud de la France où j'ai pris ces photos.



Il n’appartient pas du tout à la même famille botanique que le poivre (famille des Pipéracées) mais à la famille des Anacardiacées (comme la noix de cajou, la mangue et la pistache).

Bon, quant au test culinaire, tout comme l'arbre, la baie dégage une odeur forte et poivrée (d'où son nom) peut parfumer une viande ou un poisson mais il ne faut pas en abuser. Personnellement, je me contente de la garder en décoration.


Bon appétit
Thomas

jeudi 8 décembre 2011

Photo mystère : forêt sur capot de voiture


Bonjour

Désolé pour le retard mais toi as-tu trouvé la clé de ma photo mystère ?
Il s'agissait du capot d'une voiture abandonnée dans un parking d'immeuble à Boulogne (92) (peut-être que le propriétaire se reconnaitra, et je le salue pour son coté écologique qui le fait laisser sa voiture au profit de la marche à pied et des transports en commun, laissant ainsi toute une flore se développer dans un endroit vraiment insolite...)
A propos de la flore, il s'agit principalement de mousse (je ne suis pas assez calé pour te donner les noms latins, désolé) et très certainement des plantes de la famille des Crassulacées (plantes dites succulentes).
CE JOLI JARDIN PASSERA-T-IL L'HIVER ?
Je mène l'enquête !
Thomas

lundi 5 décembre 2011

Photo surprise métallique...


Bonjour

Il y a longtemps que je n'ai pas alimenté la rubrique photo surprise (voir autres messages avec le même libellé) mais je suis assez fière de celle-là.
De quoi s'agit-il ?
- Une forêt tropicale au bord d'un océan aux vagues argentées ?
- Des cultures sur planches métalliques ?
- Un potager pour robot ?
ou alors...
regarde bien, il y a un détail qui tue au milieu de la photo...
Réponse demain, même heure, mais si tu as une idée, envoie moi un petit message...*

(* rien à gagner, si ce n'est ma très haute considération botanico-photographIque) .

Thomas

jeudi 1 décembre 2011

Et voici Boulogne !

Bonjour
Ce samedi et dimanche (3 et 4 décembre), tu me retrouveras aussi au salon du livre de Boulogne-Billancourt (92),
Tu ne peux vraiment pas me manquer pour faire tes cadeaux de Noël !
Entrée Libre
Espace Landowski – 28 avenue André- Morizet – 01 55 18 53 00
http://www.boulognebillancourt.com/brochures/gazette

A bientôt
Thomas

mardi 29 novembre 2011

Je fais salon à Montreuil


Bonjour
Le salon des livres jeunesse est de retour à Montreuil (93) et comme tous les ans , tu pourras me retrouver au stand des éditions Le Pommier (D18) du mercredi 30 novembre au lundi 5 décembre 2011.
Va faire un tour sur le site du salon, tu y trouveras plein d'activités , cette année la vedette est le cirque !
http://www.salon-livre-presse-jeunesse.net


En cherchant bien, tu trouveras aussi mon ancêtre, le chevalier L'Aristoloche !

Horaires
Mercredi 30 novembre : 9h - 18h ; Jeudi 1er décembre : 9h - 18h ; Vendredi 2 décembre : 9h - 21h30 / Accès gratuit pour tous dès 16h30 ; Samedi 3 décembre : 9h - 20h ; Dimanche 4 décembre : 10h - 19h ; Lundi 5 décembre : 9h - 18h

Lieu de la Manifestation
Espace Paris-Est-Montreuil; 128, rue de Paris 93100 Montreuil / France

Accès
Métro : Ligne 9 / arrêt Robespierre (sortie : rue Barbès)
Autobus : Bus 102 / Place Gambetta-Gare de Rosny / Arrêt Sorins

lundi 28 novembre 2011

Pomme de Sibérie et d'hiver


Bonjour
Ah les fruits d’automne, ils sont tous beaux mais certains ne sont pas comestibles !
Voici le pommier à petits fruits ou pommier de Sibérie (Malus baccata, famille des Rosacées; comme le néflier... voir messages précédents), photographié il y a quelques jours (en région parisienne).
Un arbre splendide, couvert de minuscules pommes brillantes comme des rubis qui tiendront en décoration jusqu'aux premiers jours de l'hiver...

Mais attention : à ne pas croquer, très acides et toxiques.
A bientôt
Thomas

jeudi 24 novembre 2011

Thanks giving : maïs et patate douce

Bonjour

Aujourd’hui, 4° jeudi du mois de novembre, deux légumes sont mis à l'honneur aux USA (mais aussi au Canada) et un jour férié leur est consacré : Thanks giving day, soit en français le jour du "merci pour le don" : le maïs et la patate douce.
Ce jour (représenté dans le tableau de Tableau de Jennie A. Brownscombe) commémore les dons faits par les Indiens aux colons, pilgrims, débarqués en 1620 de leur navire : le Mayflower.
Mourant de faim, incapables de reconnaitre des plantes qu'ils ne connaissaient pas, ils doivent leur salut aux Indiens qui leurs ont offert, entre autres, du maïs (Zea maïs, famille des Poacées).

Depuis, ayant par ailleurs oublié les massacres qu'ils ont perpétués par la suite, les Américains célèbrent ce jour en mangeant de la dinde (aussi montrée pour la première fois par les Indiens), du maïs et des tubercules de patate douce (Ipomeas batatas, famille des Convolvulacées) qui malgré son nom et son origine n'a rien à voir avec la pomme de terre (famille des Solanacées) mais dont la fleur ressemble plutôt à celle du liseron, une plante grimpante très commune dans nos régions et de la même famille (mais attention, ne consomme pas les racines de liseron !).

Pour te mettre en appétit une petite recette américaine, testée pour toi : patate douce frite et mashwallow grillé : verdict : écœurant !!!!

A bientôt
Thomas

mercredi 23 novembre 2011

Encore du rouge, et il y urgence !

Bonjour

Encore un message dans le rouge car à part ceux qui ont à souffrir des inondations (un coucou d'encouragement à mes amis du Languedoc Roussillon où se sont déroulées mes aventures dans "le secret du basilic") l'automne est magnifique et propice à de belles promenades.
Mais inutile d'aller trop loin, le sorbier (famille des Rosacées comme le néflier de mon précédent message, le cerisier voir autres messages...) que l'on reconnait à ses feuilles composées d'une 15aine de folioles lancéolées et légèrement dentées qui en automne prennent une magnifique couleur rouge, est souvent planté en décoration dans les jardins.
Son fruit (appelé sorbe) est particulièrement prisé des oiseaux qui avaient d'ailleurs tout ravagé sur l'arbre que j'ai pris en photo, (le reste était pourri).
De toutes les façons, il n'aurait pas fait partie de ma rubrique "j'ai testé pour toi" car il est toxique pour l'homme, donc à regarder mais pas à gouter !

A toi de chercher maintenant.
Thomas

dimanche 20 novembre 2011

Tester des nèfles, mais pas pour rien !!!

Bonjour

Je te propose de reprendre pour quelques messages ma série "j'ai testé pour toi", après tout peut-être trouvera-t-on quelque chose d'intéressant pour les fêtes de Noël ?

Que penses-tu des nèfles, le fruit du néflier (Mespilus germanica, famille des Rosacées (donc cousin du poirier, du pommier, du cerisier et aussi du rosier bien sûr).

Le fruit est encore sur les arbres, si tu te dépêches un peu tu pourras en cueillir mais pas d'inquiétude, le fruit du néflier (son nom savant est "piridion") a la particularité de ne pas être consommable à maturité, car il est trop dur et amère, il n'est consommé qu'après blettissement (juste avant la pourriture en quelque sorte !!!).


La récolte a lieu juste maintenant, juste avant les gelées, (cela dépend donc des lieux où l'arbre pousse) puis on laisse "blettir" le fruit une quinzaine de jours dans un endroit sec et aéré.
La chair du fruit ramollit et il se forme des sucres qui lui donne un goût très particulier.
Le fruit est assez rare sur les marchés mais on le trouve dans pas mal de jardins car c'est un très joli petit arbre, cherche bien et déguste !!!
Mon opinion : super bon !!!

A bientôt pour un nouveau test (et n'oublie pas d'aller voir mes autres tests !)
Thomas

jeudi 17 novembre 2011

Arboretum de la Vallée-aux-Loups


Bonjour
Suite de notre promenade à la Vallée-aux-loups.
Après la maison de Chateaubriand et son parc, n'oublie pas la visite de l'arboretum, son musée vivant de différentes espèces d'arbres, édifié à l'origine sur les terrains des pépinières Croux.


Ce magnifique arbre rouge (encore du rouge, mais c'est la saison) est un érable (Acer!)







Mais le parc est surtout remarquable par ses aulnes, qui ont peut-être donné leur nom à la petite rivière (le ru) qui traverse l'arboretum : le ru d'Aulnay.

L'aulne (Alnus, famille des bétulacées) est un arbre très courant en Europe, on l'appelle également verne.
En cette saison, tu pourras le reconnaitre à son fruit très particulier, que l'on appelle un strobile, c'est en fait un regroupement de fruits secs (akènes).

Bonne promenade
Thomas

dimanche 13 novembre 2011

vallée aux loups

Bonjour

Une petite promenade ?
Je te propose une maison d’écrivain et son parc, celle de François René de Chateaubriand (né à Saint-Malo, 1768-1848) , un des plus grands auteurs, poète romantique, dramaturge et politicien du XIX° siècle et aussi un très grand voyageur, pour le plaisir et pour prendre un peu l'air parfois quand la politique ne tournait pas à son avantage.
Je te laisse écouter le guide : Située à quelques kilomètres de Paris, la vallée aux loups offre à Chateaubriand en 1807 une demeure à l’écart de la scène politique qu’il quitte pour un temps après avoir publié dans le Mercure de France un article fustigeant le despotisme de Napoléon qui lui vaut la sanction de s’éloigner de la capitale.







Dans son parc, Chateaubriand qui était aussi féru de paysagisme, a fait planter des espèces rares des pays qu'il avait visité en Amérique et en Asie.
Par exemple ce catalpa, en provenance d'Amérique et qui après avoir subi une affreuse tempête, (pas celle de 1999, bien avant) a résisté contre tout et dont les branches se sont "enracinées", une véritable curiosité à ne pas manquer :








http://maison-de-chateaubriand.hauts-de-seine.net/web/chateaubriand/la-maison-de-chateaubriand
Visites guidées : Du mardi au vendredi à 14h30 et 15h30, le samedi à 14h30
Visites libres : Du mardi au vendredi de 16h à 17h, Le samedi de 15h à 17h
Le dimanche de 14h à 17h
Jusqu'au 29 février 2012, la Maison est ouverte de 14h à 17h et le parc de 10h à 17h.

Bonne visite
Thomas

samedi 12 novembre 2011

Vigne vierge en façade

Bonjour

Et pour en finir avec le raisin (ou presque !) voici la vigne vierge, celle qui grimpe le long des murs et s'accroche aux facades des maison grâce à ses crampons et à ses vrilles.
Elle appartient à la même famille botanique que la vigne cultivée dont on consomme les fruits (famille des Vitacées), ses fruits sont également des baies noires (très petites) mais elles sont toxiques pour l’homme (mais adorées des oiseaux !), donc uniquement à admirer en particulier en automne où les feuilles prennent des teintes rouges, orangées magnifiques aven de tomber mais à ne surtout pas consommer !
Donc au cours de tes promenades citadines, c'est le moment d'admirer les façades !
A très bientôt
Thomas

mercredi 9 novembre 2011

Encore du raisin : celui d'Amérique, DANGER !!


Bonjour

Et si l'on parlait encore de raisin ! Mais d'un qui est devenu un véritable fléau, une variété botanique qui est devenue beaucoup trop envahissante : le raisin d’Amérique ou Phytolacca americana (famille des Phytolaccacées) que tu peux voire encore en fruit en ce moment au jardin des plantes de Paris par exemple (ma photo).



Comme le raisin de table le phytolaque a des fruits (des baies) regroupés en grappe et qui donne un jus rouge noirâtre qui est parfois utilisé en teinture mais est toxique et ne doit être ni bu (le jus) ni mangé (le fruit).

Mais ce n'est pas tout !

Acclimaté à partir de pieds en provenance des USA (où les Indiens l'utilisaient en médecine), le phytolaque est devenu une plante envahissante et il ne faut en aucun cas la planter dans ton jardin !!!
Voilà pour mon conseil du jour, à bientôt pour un autre tour vers les vignes et des promenades pour ce week-end.
Thomas

dimanche 6 novembre 2011

Vendanges tardives

Bonjour
Sais-tu ce que j'ai fait pendant mes vacances ?
J'ai participé à des vendanges tardives !
Hé oui ! Il n'est jamais trop tard pour bien faire !
Trêve de plaisanterie, si le raisin destiné à la vinification ou à la table est cueilli entre août et septembre, on peut encore trouver sur les pieds de vigne et ce jusqu'aux premières gelées (disons en novembre) des grappes de raisin absolument excellentes car très sucrées et même parfois à la limite de la pourriture.

Sur mes photos, c'est du raisin blanc chasselas, et la concurrence avec les guêpes a été très dure (tu sais, celles avec une taille très fine, une taille de guêpe !). Regarde avec quel soin elles ont dévoré le suc du grain de raiosn, en en laissant que l'enveloppe charnue !









Mais cette pourriture est parfois très recherchée par les viticulteurs et elle s'appelle même la pourriture noble : elle est due à un champignon, le Botrytis cinerea, et elle permet la production de vins dits liquoreux, en d'autres termes très sucrés, et excellents avec les gâteaux et le foie gras mais à consommer avec modération bien sûr !

N'oublie pas d'aller voir mes autres messages sur la vigne !
A très bientôt
Thomas

mardi 1 novembre 2011

Dans le rouge toute !!!



Bonjour

Dans le rouge toute !!!
Non, je ne te parle pas de la dette, mais bien des couleurs des feuilles des arbres et surtout du plus magnifique d'entre eux (au moins en cette saison) celles du Copalm d'Amérique plus connu sous le nom de Liquidambar (Liquidambar styraciflua, famille des Hammamélidacées).

Cet arbre, en plus de ses feuilles rouges magnifiques dès que l’auto
mne arrive, se reconnait à son fruit "une capsule" épineuse, ce qui permet de le distinguer à tout coup d'un autre arbre avec lequel on le confond parfois en raison de la forme de leurs feuilles, un arbre très courant également dans nos parcs et forêts, mais dont le fruit est tout à fait différent puisqu'il s'agit d'une samare dont les petites ailes permettent de se disperser dans la nature pour favoriser la multiplication de l'espèce : il s'agit de l'érable (acer).

Le liquidambar doit son nom à la
résine extraite des écorces utilisée encore en parfumerie.

A bientôt
Thomas

vendredi 28 octobre 2011

Réponse à la 1° devinette écologique

Bonjour

Alors tu as trouvé ?
Avec 650 cannettes récupérées, on peut fabriquer un vélo !
Exactement comme celui qui a eu le premier prix du déchet le plus incroyable ramassé dans la forêt
A bientôt pour des photos d'automne
Thomas

lundi 24 octobre 2011

Nettoyons la forêt, devinette écologique

Bonjour

Sais-tu ce que j'ai fait quelques jours avant les vacances ?
J'ai nettoyé la forêt : avec des adultes et des élèves des classes et des collèges des environs (Yvelines) , munis de gants, de sacs et en plastique et d'un bon plan nous avons été chargés cette année encore de nettoyer la forêt de tous les objets inutiles qui y trainent : cannettes, papiers...
Le prix de l'objet insolite a été remis à une équipe qui a rapporté un vieux vélo dont le propriétaire avait du faire un sacré gadin car il était en très mauvais état.
La photo sur la gauche, c'est moi qui l'ai prise : c'est une jolie hutte dans les bois !
Cool, n'est-ce pas, de quoi m'inspirer de jolies histoires.

Au fait, on nous a aussi remis un petit questionnaire écologique dont je te soumets une question :
Avec 650 cannettes récupérées on peut fabriquer :
Une trottinette ? Un vélo ? Une machine à laver ?

A très bientôt pour la réponse

Thomas

dimanche 23 octobre 2011

Châtaigne et marron


Bonjour

Les grands froids arrivent, il faut engranger les dernières visites dans la nature avant que l'hiver nous tombe dessus à bras raccourcis (bien que l'hiver réserve aussi de très belles surprises).

Septembre a été très chaud ainsi que le début septembre, et la nature se trompe un peu parfois : où en suis-je au niveau de mes fruits, mes feuilles doivent-elles devenir rouges, se recroqueviller et ou j’attends encore le signal ?
Bref, pas toujours pacile de s'y retrouver .

Tu peux toujours profiter de ces quelques jours de vacances (pour les chanceux) et ramasser les dernières châtaignes à griller au feu de bois ou à faire bouilli)
J'ai bien sûr dis châtaigne et pas marron, mais maintenant on ne te la fais plus : ce que l'on consomme sous le nom de marron (glacé c'est à dire confit au sucre ou grillé) est en fait le graine du châtaigner (Castanea sativa, famille des Fagacées).
Cette graine est entouré d'une enveloppe coriace marron, avec un coté plat surmonté de quelques "poils", c qui permet de bien la distinguer du "marron", le fruit du marronnier d'Inde, très commun aussi mais dont il ne faut pas consommer le fruit, à réserver aux chevaux (d'où son nom latin : hippocastaneum).
Le fruit de la châtaigne est donc un akène entouré d'une bogue épineuse (aïe, cela peut piquer très fort lorsqu'on ramasse les châtaignes en sandalettes) vert en été et au début de l’automne puis marron comme sur la photo.


Bonne récolte, mais ne tarde pas, il n'y en a plus pour tout le monde.
Thomas

samedi 15 octobre 2011

Fête de la science et lignes de science


Bonjour

Comme tous les ans, du 12 au 16 octobre, c'est la fête de la science, alors n'hésite pas à visiter le site officiel: http://www.fetedelascience.fr/

Et la grande nouvelle dans tout ça ? C'est que j'ai été sélectionné (enfin mon affaire des bleus) pour le concours « Lignes de science » et « Sciences en toutes lettres », en partenariat avec les rectorats de Bordeaux et de Rouen et les classes de seconde et de quatrième.

Ce concours a été fait pour favoriser l’accès au livre, développer le goût de la culture scientifique, faire appréhender les grands enjeux de la science contemporaine et offrir aux collégiens et lycéens la possibilité de rencontrer des acteurs de la transmission de la science aujourd’hui (la botanique dans mon cas), ces concours invitent les classes à la lecture et à la discussion autour d’une sélection d’ouvrages - essai ou album illustré, documentaire ou fiction ou biographie. À l’issue de quelques mois d’études, les élèves se font jury et élisent le livre de leur choix !

Alors si tu es de Rouen pu de Bordeaux, vote pour moi !

Thomas

mercredi 12 octobre 2011

SAMARA et la préhistoire


Bonjour

Si tu es toujours en Picardie, dans la région d'Amiens (voir mes messages précédents), que tu sois de passage ou en vacances, je te conseille d'aller visiter le PLUS GRAND PARC NATUREL DE LA PRÉHISTOIRE (de France ?; du monde ?) : SAMARA.

D'après http://www.samara.fr/ tu pourras revivre 600 000 ANS D’HISTOIRE.


"SAMARA
, c’est le nom gaulois du fleuve Somme qui traverse le département et qui donna son nom en 20 après J.-C. à la ville d’Amiens : SAMAROBRIVA : « le pont sur la Somme ».

SAMARA, c’est aujourd’hui un archéosite avec des expositions qui retracent l’évolution de l’homme et de son environnement depuis 600 000 ans dans la Vallée de la Somme. Il présente également un siècle d’archéologie dans le département et met en évidence les méthodes qui ont permis aux archéologues de reconstituer cette histoire oubliée de l’humanité.

SAMARA, c’est aussi un site de reconstitution et de restitution. Vous découvrirez des habitats de quatre époques différentes en grandeur réelle et vous rencontrerez les artisans travaillant différentes techniques de la Préhistoire.

Il y a aussi un arboretum et un jardin botanique de 24 hectares où tu pourras passer la journée en herborisant !

Le parc est ouvert tous les jours de Mars à Novembre, En semaine de mars à juin puis de septembre à novembre, le parc est ouvert de 09h30 à 17h30.
Le week end de mars à juin puis de septembre à novembre, le parc est ouvert de 10h à 18h.
En juillet et en août, tous les jours, le parc est ouvert de 10h à 18h30 la semaine et les week end.

Les tarifs du parc : Forfait Famille (2 adultes et 2 enfants) : 25 €, Adulte : 9 €
Tarif réduit : 7,5 € (pour les enfants de 6 à 18 ans, les enseignants, les étudiants, les demandeurs d'emplois, les handicapés), GRATUIT pour les enfants de moins de 6 ans.

Bonne promenade

Thomas

lundi 10 octobre 2011

MOi, l'Aristoloche



Et voilà ma surprise ! mon portrait en pied...

Que d’émotions cette année !
Tout d'abord, j'ai retrouvé mon ancêtre le chevalier L'Aristoloche (Les poisons de Versailles, http://gulfstreamediteur.blogspot.com/2011/08/les-poisons-de-versailles-de.html)
Avouez, si vous avez lu son histoire, que je peux en être fier, même si... on a parfois des doutes, mais je ne vous en dis pas plus.
Et voilà qu'au détour d'un jardin botanique (celui du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris, http://www.mnhn.fr/museum/foffice/tous/tous/guidePratique/infPratiques.xsp) je me retrouve en chair et en os, ou plus exactement en racines, feuilles et tiges (agrandis la photo, c'est celle d'une aristoloche).

Je vous laisse juge mais je crois que ma portraitiste habituelle (Clotilde Perrin, http://www.clotildeperrin.net/) serait surprise.

Qu'en pensez-vous ?
A bientôt
Thomas L'Aristoloche

dimanche 9 octobre 2011


Bonjour

Alors, as-tu trouvé la réponse à mes devinettes ? Facile cette fois-ci !

- Parmi les plantes aromatiques, se trouve un petit arbre, quel est son nom ? le thym velu, l'origan , le laurier sauce (tu peux t'aider de Thomas L'Aristoloche et le secret du basilic)

Il s'agissait bien sûr du laurier sauce, que tu reconnais à sa feuille simple (celle que l'on tressait pour faire des couronnes de laurier, celle de Jules César ou bien celle des des lauréats du Baccalauréats); et à son odeur lorsqu'on la froisse.
A ne pas confondre avec celle du laurier cerise qui est beaucoup plus luisante et ne sent rien (va voir Thomas L'Aristoloche et l'empoisonneur fou) !



- les plantes tinctoriales furent utilisées pendant très longtemps. A quoi servaient-elles : A teindre les cheveux, produire du fil, teindre les tissus ?

Même si certaines plantes permettent de produire du fil, comme le chanvre ou le lin, d'autres sont utilisées pour teindre les cheveux, comme le henné, il s'agissait des plantes utilisées pour teindre les tissus comme la garance, l'indigo, le pastel...
Rappelle-toi de Thomas L'Aristoloche et l'affaire des bleus et tous mes messages concernant ces plantes...

A très bientôt pour une surprise
Thomas