samedi 14 juillet 2018

La grenade : la fleur et le fruit du mois en ce 14 juillet


Bonjour
Encore fleur, déjà fruit, voici un fruit que j'aime beaucoup : la grenade, fruit du grenadier (Punica granatum, famille des Lythracées)...
L'arbuste pousse presque à l'état sauvage dans les régions chaudes et humides, tout autour de la Méditerranée par exemple où il est très apprécié, mais est originaire des régions d'Asie centrale (voir les libellés sur grenade, où tu retrouveras les fêtes de Nou Rouz en Iran)


En cette saison, tu trouves encore des arbustes fleuris (une très jolie fleur rouge) et pour des régions  plus chaudes (en Asie) le fruit est déjà là.
C'est une baie (la chair est charnue) contenant de très nombreuses graines enfermées dans des loges et entourées d'une chair rougeâtre  et sucrée très riche en vitamines B et en substances anti-oxydantes... de grands mots pour dire que boire un petit jus de grande est excellent pour la santé...

Donc, attends encore quelques jours, cueille une grenade sur l'arbre, ouvre le fruit (la peau externe est assez coriace) et  mixe la chair et les graines, filtre le tout (les graines ne sont pas très agréables sous la dent à mon avis) et déguste.
Tu peux aussi déguster la chair entourant les graines en mélangeant ces petites "perles rouges translucides" à une salade de fruit. Un peu acide mais délicieux.
Bon appétit
 A très bientôt
Thomas L'Aristoloche & Guillemette

mardi 10 juillet 2018

A propos de raisin, voici celui de mer....

Bonjour
On a déjà parlé beaucoup de fois de raisin, (cherche tous les libellés avec ce terme), c'est aussi ma plante favorite du mois de mai (un magnifique cep), alors en voici un qui a pour petit nom "raisin de mer" car il pousse sur les dunes et les friches en bord de mer, méditerranée si possible. C'est lphédra (Ephedra distachya, famille des Gnétacées).
C'est un tout petit arbrisseau, avec des rameaux allongés (pas très loin du sol pour se protéger du vent), dont les fleurs femelles évoluent en un fruit enveloppé d'écailles et qui devient rouge à maturité. Cela forme un magnifique tapis d'été rouge sur les dunes.



Ephédra poussant sur une cabane de pêcheur en phragmite













L'éphédra est utilisé en pharmacie, on en a extrait une substance l'éphédrine, a propriété vasoconstrictrice très intéressante pour les rhumes où le nez coule. Mais attention, toxique !
A très bientôt
Guillemette & Thomas L'Aristoloche



mardi 3 juillet 2018

design et biomimétisme : le roseau

Façade de maison en roseau
Bonjour
c'est ma fête aujourd'hui, (3 juillet, la saint Thomas !) alors pour me faire plaisir et vous faire plaisir, je vais reprendre le sujet de mon message qui a le plus de succès ces derniers mois : design et biomimétisme.
Et nous allons parler des maisons de pêcheurs édifiées sur le littoral languedocien et catalan.
Roselière en bord d'étang 

Elles sont construites tout simplement avec des roseaux ou Phragmites australis (famille des Poacées) qui ont  cette particularité extraordinaire (et on arrive au design et au biomimétisme) de gonfler quand il pleut (et donc en toiture et murs de façade, ils isolent de la pluie) et de se resserrer par temps chaud et sec (et donc de laisser passer l'air quand il fait très chaud).

Les roseaux phragmites poussent au bord des marais dans des roselières.

Jonc piquant
Pour bien maintenir les roseaux entre eux, tu peux utiliser des joncs piquants ou joncs aigus (Juncus acutus, famille des Joncacées), mais attention aux doigts car les tiges sont très solides mais aussi très piquantes.   


A très bientôt
Thomas L'Aristoloche et Guillemette





mercredi 27 juin 2018

l'orcanette en rouge à lèvres

Bonjour
Encore à propos de plantes colorantes (voir mes aventures, Thomas L'Aristoloche et l'affaire des bleus) voici ce que tu peux trouver sur la côte méditerranéenne (en particulier la côte catalane) si tu as la chance d'être déjà en vacances ou tout simplement d'habiter dans le coin.

C'est une grosse touffe d'orcanette des teinturiers (Alkanna mattioli, famille des Boraginacées)












Comme tous les membres de sa famille, elle est recouverte de poils, qui sont plutôt blanchâtres dans son cas.
Ses fleurs sont d'un beau bleu.

Et pour la partie colorante ? Ce sont ses racines, qui te colorent les mains en rouge rien qu'en essayant de les arracher.
Elles auraient servi à colorer les rouges à lèvres de Cléopâtre !
A vérifier !

A très bientôt
Guillemette et Thomas L'Aristoloche

dimanche 24 juin 2018

Mille trous pour la Saint Jean-Baptiste

Bonjour

Bon, j'ai déjà réussi de meilleures photos (n'hésite pas à aller les voir sous le libellé "millepertuis") mais aujourd'hui 24 juin, pour la Saint Jean-Baptiste, je n'ai pas pu m'empêcher de photographier l'herbe aux guerriers, l'herbe de la saint Jean-Baptiste justement, l'herbe aux mille trous ou millepertuis (Hypericum perforatum,  famille des Hypéricacées).


C'est le jour où il faut la cueillir (elle pousse sur tous les talus ensoleillés en ce moment), garder les sommités fleuries et les faire macérer (à température ambiante) dans de l'huile...
L'huile rougira (le millepertuis est une plante tinctoriale  réputée) et tu pourras garder cette préparation toute l'année pour soigner les petites blessures
Attention, à ne pas s'exposer au soleil après une application de cette préparation
Bonne cueillette
A très bientôt 
Thomas L'Aristoloche et Guillemette  

jeudi 21 juin 2018

Est-ce que Chateaubriand connaissait les bonzaïs ?

Bonjour
Une petite promenade ?
Et si on allait faire un tour chez les merveilles du monde de taille réduite : les bonzaïs de la collection de Rémi Samson offerts à l'arboretum du parc de la Vallée-aux-Loups à Châtenay-Malabry (92)  
Pin à cinq aiguilles

Genévrier de Formose


Azalée de l'Inde
C'est aussi l'occasion de visiter la demeure de Chateaubriand, son parc et la promenade des quatre forêts.
Et c'est gratuit (sauf pour la maison de Chateaubriand)
Pour te renseigner : 06 64 40 57 52  ou parcsjardins@hauts-de-seine.fr

A très bientôt
Thomas L'Aristoloche & Guillemette

dimanche 17 juin 2018

Jardin méditerranéen

Bonjour
Pour la fête des jardins, voici une de mes photos fétiches : celle d'un jardin méditerranéen typique : laurier rose (rouge) en arrière fond (Nerium oleander, famille des Apocynacées) ainsi que lavande (Lavandula vera?, famille des Lamiacées) et pélargonium citronnelle (Pelargonium citronellum, famille des Géraniacées) en première ligne.
Pas de pelouse bien verte, il fait beaucoup trop chaud ! Mais est-ce vraiment la peine ?
Qu'en penses-tu ?
 A très bientôt
Thoams L'Aristoloche et Guillemette